Recherche
Les cinq axes de recherche principaux de l'Association Internationale DEMOBALK
La conjoncture démographique des Balkans
Coordinateurs :  
Jean-Paul Sardon
Byron Kotzamanis
Cet axe du programme de recherche a pour objectif l’analyse de la situation et de l’évolution démographiques des pays des Balkans dans une optique résolument comparative incluant une dimension cartographique.
Il consiste en :
• la maintenance d’une base de données et d’indicateurs démographiques adaptée aux nécessités des comparaisons internationales et infranationales ;
• l’étude des phénomènes démographiques ; plus particulièrement: la fécondité générale et sa composante par rang ; l’infécondité définitive ; la fécondité hors mariage ; la nuptialité ; la divortialité ; la mortalité générale.
• la mise en évidence des conséquences des évolutions observées ;
• l’examen critique des mesures susceptibles d’être mises en œuvre pour accompagner les tendances démographiques à l’œuvre ou en modifier le cours ;
• la réalisation d’un programme de publications : bilan de conjoncture démographique des Balkans, monographies nationales;
Peuplement et aménagement de l’espace balkanique
Coordinateurs :  
Marie-Noëlle Duquenne
Stamatina Kaklamani
Les pays balkaniques, comme bien d’autres territoires nationaux européens, mêlent des espaces en déclin démographique - parfois, en très profonde déprise - et des espaces très attractifs qui concentrent une proportion de plus en plus élevée de population.
Cet axe de recherche poursuit plusieurs objectifs :
• Analyse des facteurs explicatifs des différentielles de peuplement aujourd’hui constatées dans les Balkans.
• Mesure de l’incidence de ces divers facteurs sur le développement économique et social.
• Étude d’impact de l’occupation différentielle de l’espace sur l’environnement et de l’environnement sur le peuplement.
• Examen critique des stratégies et des modalités d’action susceptibles de favoriser une coexistence - sinon une synergie - équilibrée et durable de territoires soumis à des dynamiques démographiques contrastées avec des capacités et des besoins très diversifiés et inégaux.
Le vieillissement démographique des Balkans depuis 1950
Coordinateurs :  
Alain Parant
Goran Penev
Défini comme l'augmentation du rapport de l'effectif âgé d'une population à son effectif total, le vieillissement démographique est un phénomène très ancien en Europe. Ce processus, dans lequel il faut d'abord voir le résultat de deux évolutions communément jugées heureuses - la maîtrise progressive de la fécondité et l'allongement de la durée de la vie - est appelé à progresser au cours des prochaines décennies. Ce vieillissement va affecter - dans leurs différents rouages - des sociétés qui s'y sont, souvent, peu préparées.
Le programme de recherche présenté ci-après, privilégie l'analyse des modalités proprement dites du phénomène depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale jusqu'en 2050 et celle des conséquences pour les collectivités dans leur ensemble comme pour les individus qui les composent. Il traite des conséquences du vieillissement démographique au niveau national et infra-national et il s'articule autour de deux types d'interrogation : quels défis le vieillissement démographique contraint-il à relever ? Quelles adaptations ou mutations impose-t-il ?
• Estimation de l'effet de l'évolution des facteurs-clés du renouvellement démographique - fécondité, mortalité, mobilité des personnes - sur l'évolution (passée et future) de la structure par âge des pays, régions et grandes métropoles des Balkans (simulations).
• Étude d'impact du vieillissement démographique sur les dépenses - passées et futures - de protection sociale (santé, retraite).
• Analyse critique des politiques démographiques passées.
• L'adaptation des sociétés balkaniques à leur vieillissement démographique futur : essai de prospective.
Ce programme intègre également la question du renouvellement et du vieillissement de la population d'âge actif (âgée de 15 à 64 ans révolus) et de ses composantes : population active (population occupée + population au chômage) et population occupée.
Il s'agit, entre autres :
• de retracer l’évolution de ces diverses populations depuis 1950 (effectifs totaux, par sexe, âge, niveaux de diplômes, secteurs d'activité professionnelle, statut d'occupation, localisation) ;
• d'analyser les modalités de leur renouvellement : effet de la natalité, de la mortalité et des migrations internationales ;
• d'estimer l'effet particulier des migrations internationales sur l'évolution de la structure des niveaux de diplômes et de se prononcer sur un éventuel exode des cerveaux.
L’identité nationale dans les pays des Balkans
Coordinateurs :  
Snjezana Mrdjen
Mirjana Devedzic
La question des identités nationales et la volonté des États de les cerner au plus près - plus particulièrement, au travers des recensements et d’interrogations sur le pays de citoyenneté (nationalité), le groupe ethnique, la langue maternelle ou la religion - ont toujours revêtu une grande importance dans les Balkans.
Cet axe de recherche se propose plus particulièrement :
d’étudier la façon dont a évolué, au fil des recensements et enquêtes réalisés dans les différentes entités de
l’espace balkanique, la collecte de statistiques ethniques ;
d’apprécier la fiabilité et la comparabilité spatio-temporelle des données collectées ;
de mesurer l’effet des crises des décennies 1990 et 2000 sur l’évolution de la structure ethnique des
populations ;
d’analyser, par le biais d’indicateurs adaptés, l’évolution des relations démographiques et sociales entre les
différents groupes ethniques représentés dans les diverses entités politiques.
Page d' accueil
Plan du site
Contact
Ελληνικά
English